AccueilImprimerNous contacterAjouter aux favoris

Pourquoi la Voix du nord revoit son modèle économique

Retour

L’information a fuité, le 3 janvier, révélée par les Echos. Un quart des effectifs, tous métiers confondus, est menacé au sein du quotidien lillois appartenant au groupe belge Rossel. Une mesure à l’ampleur considérable, dans l’un des rares journaux bénéficiaires, qui a pour objectif le déploiement d’un projet d’entreprise, « Demain la Voix », tourné vers le numérique. Explications avec Gabriel d’Harcourt, directeur général délégué de la Voix du nord.
 
Priorité au numérique
Présenté en comité d’entreprise extraordinaire aux représentants des salariés le 10 janvier, le projet d’entreprise s’intitule « Demain la Voix ». Il prévoit de nombreuses transformations, à commencer par la mise en place d’une démarche « innovation et développement », avec l’objectif clairement affiché d’accélérer sur le numérique. « Notre logique est de penser au contenu d’abord, nous explique Gabriel d’Harcourt, directeur général délégué de la Voix du nord. Nous aurons des reporters, sur le terrain, dont le travail sera de raconter une histoire, et des éditeurs, qui travailleront à prolonger, enrichir et promouvoir le contenu sur Internet. D’autres gèreront le journal papier ». Ce dernier, lui, ne connaîtra pas de changements, même si le nombre d’éditions passera de 24 à 20. Le nombre de sites géographiques, lui, augmentera, avec « la volonté d’une plus grande proximité » : de 27 agences actuellement, le journal en comptera une cinquantaine, répartie sur l’ensemble des deux départements Nord et Pas-de-Calais.
 
Vers une réorganisation plus agile
Cette réorganisation se déploiera d’ici à octobre 2017. « Nous voulons évoluer vers plus d’agilité et de transversalité sur tous les chantiers », précise le DG. En parallèle, un volet « data et e-commerce » s’attaquera à la monétisation des contenus numériques. Pour ce faire, 19 postes d’« experts » seront créés : analystes data, data journalistes, journalistes vidéo, spécialistes du référencement… tous allant dans le sens du développement digital. La Voix du nord a d’ailleurs créé le 1er janvier une « direction digital marketing et développement », chargée « d’accélérer la médiamorphose commerciale de l’entreprise ». Concrètement, le but est à la fois de développer des produits médias, de travailler sur les acquisitions et conversions, ainsi que sur la diversification et l’événementiel. Il est dirigé par Bruno Jauffret, jusqu’ici responsable numérique au niveau du groupe.
 
Agir avant qu’il ne soit trop tard
Pour parvenir à tous ces changements, et « conserver la possibilité d’investir », selon les mots du directeur de la rédaction, Jean-Michel Bretonnier, à l’antenne de L’instant M sur France inter le 11 janvier, la direction a cherché « comment faire mieux et plus, avec moins d’effectifs ». D’où le déploiement d’un plan de sauvegarde de la compétitivité, sollicitant 178 départs volontaires (dont 55 journalistes). Les négociations avec les partenaires sociaux vont durer jusqu’au 10 avril. Elles s’annoncent tendues …
 
Retrouvez la suite de cet article (et l’intégralité de la lettre) dans les Clés de la presse du vendredi 13 janvier 2017
 
 

Les commentaires sur cet article :

Aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier !

Ajouter un commentaire :

Nom ou pseudo (obligatoire) :
E-mail :
Titre de votre commentaire :
Votre commentaire :
Recopiez l'image inscrite à l'écran (sécurité antispam) :

Haut de page

L'actualité des Clés de la presse

Le nouveau magazine des Clés de la presse est sorti

 
 
L’événement : spécial bilan presse
- Les recettes de la presse qui marche
- La diffusion et l’audience de la presse en 10 tableaux
- La digitalisation réussie des Echos
- Les raisons du succès de la marque l’Equipe
- Uni-éditions, en mode cocréation
- Le plaidoyer de François Mariet
- L’ACPM passe à l’offensive
- Notre reporter a participé à l’étude One premium

Le dossier : les médias montent au front sur la vidéo
- 2017, année de la vidéo
- La vidéo au cœur de la stratégie de Prisma média
- L’AFP TV en pleine croissance
- Le Figaro live, un nouveau terrain de jeu
- Ouest France mise sur les partenariats
- La Provence accélère
- La success story de Brut
- Youblive réinvente le direct
- Explicite, payant et indépendant

La tendance : le son, nouvel eldorado des pure-players
- L’émergence de nouveaux acteurs
- A chacun son modèle économique
- 3 nouveaux acteurs, 3 lignes éditoriales
- Un no man’s land juridique
 
 
 

En savoir plus ...

Découvrez les Clés de la presse

La lettre électronique
La lettre électronique
Le magazine ...
La lettre électronique