AccueilImprimerNous contacterAjouter aux favoris

Le plan de marche du Parisien pour le premier semestre

Retour

Quatre mois après la mise en place de sa nouvelle formule, le Parisien accélère sa transformation avec le lancement, au premier semestre, d’une vague d’innovations éditoriales, print et digitale, et d’une nouvelle plateforme commerciale. Ses objectifs : réussir sa mutation numérique, rééquilibrer sa diffusion et séduire les annonceurs en mettant en avant ses lecteurs, baptisés « early majorities ».
 
Le lancement d’une application double-face en février
Si les contenus du quotidien continueront d’évoluer dans les mois qui viennent, notamment autour du traitement de l’élection présidentielle, c’est par le digital que le Parisien va attaquer sa transformation 2017. « Nous allons lancer à la mi-février une appli double-face, annonce Sophie Gourmelen, la directrice générale du Parisien-Aujourd’hui en France. Elle remplacera les trois applications existant aujourd’hui : celle du Parisien, Maville et l’appli foot consacrée au PSG ». Disponible sous iOs et Android, elle proposera un fil d’actualité national et international et un fil d’actualité locale, en jouant sur la temporalité des contenus, avec des blocs d’information différents selon l’heure de la journée : un fil transport le matin, un suivi de l’actualité à midi, des recommandations TV en début de soirée… « Notre modèle économique est clairement payant, avec un metered paywall proposant dix articles gratuits par jour », explique Sophie Gourmelen, qui ne veut donner aucun objectif chiffré.
 
Une nouvelle offre du dimanche et une Parisienne rénovée en mars-avril
L’innovation va aussi toucher le print avec une refonte de la Parisienne, le supplément féminin mensuel, qui devient totalement bimédia. « Nous voulons créer un féminin qui s’adresse à toutes les femmes et s’inscrive dans une logique mobile first », précise-t-elle. C’est d’ailleurs à travers un site mobile et une présence accrue sur les réseaux sociaux que la marque va renaître fin mars sous la houlette de Marie Lannelongue, qui a rejoint le groupe en décembre pour travailler sur ce projet. Et il faudra attendre le 14 avril pour découvrir la nouvelle formule du mensuel papier, qui sortira désormais le vendredi (et non le samedi) pour renforcer l’offre du vendredi (jour de sortie du magazine et du supplément TV). Parallèlement, le Parisien planche sur le renforcement de son offre du dimanche, « vraisemblablement pour la fin du 1er trimestre », selon Sophie Gourmelen. Au programme, le renforcement du traitement de l’actualité et le lancement d’un cahier « loisirs-détente près de chez vous ».
Ces nouveautés s’accompagneront de la mise en place d’une stratégie de recrutement d’abonnés. « Notre enjeu est de rééquilibrer la diffusion du titre (344 183 exemplaires en 2015-2016 pour le Parisien-Aujourd’hui en France, dont les deux tiers en vente au numéro, NDLR) pour être moins dépendant du recul de nos ventes au numéro », souligne-t-elle.
 
Un nouveau positionnement publicitaire
Le premier semestre sera enfin marqué par un redéploiement commercial autour des « early majorities », une cible (34% de la population française) très recherchée par les annonceurs. « Avec une moyenne d’âge de 45 ans, actif à 63%, très présent en région (trois lecteurs sur quatre) et premium (un sur deux), notre lectorat est loin de l’image qu’a le marché publicitaire du Parisien, affirme Corinne Mregen, la présidente de la régie Team média, qui commercialise les Echos et le Parisien. Pour faire passer le message, elle a choisi de jouer la carte « de nouvelles écritures publicitaires » avec le développement d’une offre de native advertising, baptisée Like le Parisien, dont la première campagne a été publiée la semaine dernière pour la Poste, à l’occasion du CES de Las Vegas.
Didier Falcand
 
Retrouvez cette information (et l’intégralité de la lettre) dans les Clés de la presse du 20 janvier 2017
 
 

Les commentaires sur cet article :

Aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier !

Ajouter un commentaire :

Nom ou pseudo (obligatoire) :
E-mail :
Titre de votre commentaire :
Votre commentaire :
Recopiez l'image inscrite à l'écran (sécurité antispam) :

Haut de page

L'actualité des Clés de la presse

Le dernier magazine des Clés de la presse est sorti

 
 
L’événement : spécial bilan presse
- Les recettes de la presse qui marche
- La diffusion et l’audience de la presse en 10 tableaux
- La digitalisation réussie des Echos
- Les raisons du succès de la marque l’Equipe
- Uni-éditions, en mode cocréation
- Le plaidoyer de François Mariet
- L’ACPM passe à l’offensive
- Notre reporter a participé à l’étude One premium

Le dossier : les médias montent au front sur la vidéo
- 2017, année de la vidéo
- La vidéo au cœur de la stratégie de Prisma média
- L’AFP TV en pleine croissance
- Le Figaro live, un nouveau terrain de jeu
- Ouest France mise sur les partenariats
- La Provence accélère
- La success story de Brut
- Youblive réinvente le direct
- Explicite, payant et indépendant

La tendance : le son, nouvel eldorado des pure-players
- L’émergence de nouveaux acteurs
- A chacun son modèle économique
- 3 nouveaux acteurs, 3 lignes éditoriales
- Un no man’s land juridique
 
 
 

En savoir plus ...

Découvrez les Clés de la presse

La lettre électronique
La lettre électronique
Le magazine ...
La lettre électronique