AccueilImprimerNous contacterAjouter aux favoris

La confiance des Français dans les médias toujours en baisse

Retour

Comme chaque année, la Croix publie son baromètre annuel sur la confiance des Français envers les médias, en partenariat avec Kantar sofres/Kantar média. Cette année encore, la tendance est à la baisse.
 
Un intérêt pour l’actualité au plus bas
Si près de deux tiers des Français (64%) disent porter un intérêt à l’actualité (-6 points vs 2016), près de la moitié d’entre eux (48%) affirment tout de même que les médias ne sont pas crédibles, d’après le baromètre annuel de la Croix réalisé du 5 au 9 janvier 2017. Ce niveau d’intérêt est au plus bas depuis 2002, ce qui est plutôt « étonnant pour une année électorale », estime Carine Marcé, directrice associée chez Kantar public. Le niveau de crédibilité des médias avait n effet légèrement remonté il y a deux ans, suite aux attentats de Charlie hebdo. Depuis, il est « sur une pente descendante ». Tous les médias ont perdu en confiance : -9 points pour la télévision (à 41%), -7 points pour la presse écrite (à 44%), la radio restant en tête, crédible pour 52% des Français.
 
Le paradoxe Internet
Sur le numérique, la méfiance est forte : seuls 26 % des Français considèrent que les faits relayés sont corrélés à la réalité. Pourtant, lorsqu’on interroge les Français sur leurs sources d’information, Internet est en forte augmentation. Certes, la télévision reste la première source (48%), mais Internet a augmenté de 5 points (à 26%) en un an. Chez les moins de 35 ans, il est même majoritaire, à 52% (consulté à 31 % sur smartphone et à 17 % sur desktop).
D’ailleurs, pour approfondir un sujet d’actualité, les Français se tournent de moins en moins vers les chaînes d’information en continu (-14 points) et de plus en plus vers les sites Internet et applications mobiles des médias (+ 7 points) et vers les réseaux sociaux (+ 6 points). Ce qui est paradoxal, puisque seuls 13% des Français font confiance aux réseaux sociaux. A noter que cette catégorie regroupe la totalité des contenus qui y sont partagés, professionnels comme amateurs, ce qui pourrait expliquer ce faible taux. Les rumeurs prennent aussi une place de plus en plus importante, 83% des répondants affirmant en avoir déjà repérées d’eux-mêmes. 
 
L’indépendance des journalistes mise à mal
Autre chiffre élevé, celui de l’indépendance des journalistes : 67 % des Français pensent que ces derniers sont peu capables de résister aux pressions des partis politiques, 58 % aux pressions des pouvoirs financiers. « Un sentiment qui se généralise depuis vingt ans », souligne Carine Marcé.
Justine Cantrel
 
Retrouvez cette information (et l’intégralité de la lettre) dans les Clés de la presse du 3 février 2017
 
 

Les commentaires sur cet article :

Aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier !

Ajouter un commentaire :

Nom ou pseudo (obligatoire) :
E-mail :
Titre de votre commentaire :
Votre commentaire :
Recopiez l'image inscrite à l'écran (sécurité antispam) :

Haut de page

L'actualité des Clés de la presse

Le dernier magazine des Clés de la presse est sorti

 
 
 
L’événement
- Le programme des candidats pour la presse et les médias
- Le bilan du quinquennat de Hollande
- Comment les médias couvrent l’élection
- Reportage à Hénin-Beaumont : la Voix sans issue

Le dossier
- L’éducation aux médias relève de l’urgence
- Les médias sur tous les fronts depuis les attentats de Charlie hebdo
- La recette Spicee contre les théories du complot 

L’enquête
- Les médias se mobilisent pour rétablir la vérité
- La post-vérité pose question

L’exposition 
L’Unesco accueille 200 unes et n°1

La veille 
L’enjeu du moment marketing
  
 
 

En savoir plus ...

Découvrez les Clés de la presse

La lettre électronique
La lettre électronique
Le magazine ...
La lettre électronique