AccueilImprimerNous contacterAjouter aux favoris

L’ACPM lance une campagne sans précédent pour montrer que la presse a de l’avenir

Retour

« La presse n’est pas morte, c’est peut-être même le média qui s’est le plus transformé ces dernières années, affirme Stéphane Bodier, le vice-président de l’ACPM. Malheureusement, le grand public a tendance à l’ignorer, voire à penser le contraire ». C’est pour tordre le cou à cette idée reçue, et redonner à la presse ses lettres de noblesse, que l’ACPM a imaginé ce qui pourrait être la plus grande campagne publicitaire jamais réalisée en France. A partir du 21 mars, près de 900 titres français, print et digital, représentant l’ensemble des familles de presse, vont en effet relayer le message conçu par l’agence Australie, en publiant trois pleines pages dans trois éditions successives, « ce qui représentera des milliards de contacts et d’impressions d’ici à la fin de la campagne, en juin », nous précise Stéphane Bodier.
Pour marquer les esprits, les créatifs d’Australie ont conçu une campagne très interpellante, autour de la question « Où lirez-vous la presse quand les ordinateurs, tablettes et autres smartphones auront disparu ? », et la réponse « Sur papier certainement, et sur d’autres supports qui n’existent pas encore » comme la surface de l’eau, le sol ou des vêtements… « C’est une façon de dire que la presse est encore là pour longtemps, et que la qualité des contenus éditoriaux restera », traduit Stéphane Bodier, qui compte en profiter pour interpeller les Français en les incitant à s’exprimer, dès le 17 mars, sur Twitter (@demainlapresse) ou sur Internet (demainlapresse.com).
Et ce n’est pas fini, car cette grande campagne de sensibilisation s’inscrit dans un dispositif plus large de promotion de la presse englobant le lancement d’une nouvelle étude d’audience (One next) qui vient de faire l’objet d’un appel d’offres, et la mise en place d’une offre de formation, Good morning la presse, qui permettra de former, à partir du 27 mars, plus de 200 jeunes professionnels des agences médias, afin de leur fournir une culture générale de la presse (cf. les Clés de la presse du 10 février). « Si l’on veut relancer le marché publicitaire, il faut s‘en donner les moyens », conclut-il.
Didier Falcand
Retrouvez cette information (et l’intégralité de la lettre) dans les Clés de la presse du 14 mars 2017
 
 

Les commentaires sur cet article :

Aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier !

Ajouter un commentaire :

Nom ou pseudo (obligatoire) :
E-mail :
Titre de votre commentaire :
Votre commentaire :
Recopiez l'image inscrite à l'écran (sécurité antispam) :

Haut de page

L'actualité des Clés de la presse

TBS renforce ses équipes commerciales

Société d’ingénierie et de services dédiée à l'univers de la communication, spécialisée dans le développement et la mise en œuvre de CRM et de base de données, TBS renforce son équipe commerciale avec le recrutement de deux commerciaux pour son produit LeFAC.com. 

En savoir plus ...

Découvrez les Clés de la presse

La lettre électronique
La lettre électronique
Le magazine ...
La lettre électronique