AccueilImprimerNous contacterAjouter aux favoris

La feuille de route de Daniel Panetto

Retour

C’est une page d’histoire qu’a tourné l’Union nationale des diffuseurs de presse (UNDP) à l’occasion de son congrès annuel, qui s’est achevé, le 30 mars, à Paris. En changeant de nom, pour Culture presse, l’organisation professionnelle se positionne résolument sur le créneau du commerce.
 
Un changement radical
Il lui aura fallu faire preuve de pugnacité, de persévérance, et des trois années de son premier mandat, mais Daniel Panetto, réélu pour trois ans à la présidence de l’Union nationale des diffuseurs de presse (UNDP), est parvenu à ses fins. Les membres de son organisation professionnelle, qui regroupe une majorité des marchands de journaux, ont adopté, le 29 mars, le changement de nom et d’identité visuelle proposé. « Le terme de diffuseur ne correspondait plus à la réalité de notre métier, nous explique-t-il. Il fallait l’abandonner. Et tant qu’à changer, autant opter pour un changement radical ». D’où le choix de Culture presse, et d’une base-line (Union des commerçants des loisirs et de la presse) qui traduit son nouveau positionnement, celui d’une organisation résolument tournée sur le commerce, non d’un syndicat.
 
Le premier réseau de commerce non alimentaire
Cet état d’esprit se traduit aussi dans son bilan de l’année 2016. Le réseau de marchands de presse a certes continué de décroître l’an dernier (avec 743 points de vente de moins qu’en 2015, à 24 134 magasins au 31 décembre), « mais elle est moindre que les années précédentes (le recul était de 1000 par an, NDLR), et moins rapide que tous les autres commerces de proximité », nuance-t-il. Et de rappeler que le réseau presse reste le premier réseau de commerce non alimentaire, avec 11 millions de tickets de caisse par jour (à comparer aux 12 millions de clients quotidiens dans les boulangeries). « La situation n’est pas satisfaisante, tient-il à préciser, mais le réseau de spécialistes résiste plutôt bien ».
 
Ses chantiers des trois années à venir
Le congrès annuel de Culture presse a aussi été l’occasion pour Daniel Panetto de présenter ses priorités pour ses trois ans de mandat. Là encore, pas de surprise, elles concernent le développement commercial du réseau, à travers « la modernisation des espaces de vente et de notre relation commerciale avec les éditeurs ». Un gros travail est également à mener sur le changement de facturation, afin d’améliorer lisibilité et prévisibilité. Ce qui passe notamment par la mise en place du fameux système d’information commun développé par les messageries. « L’amélioration de notre communication grand public fait également partie de nos priorités des trois prochaines années », poursuit-il. D’où l’adoption de la marque Culture presse, qui doit permettre de « restaurer l’image des marchands, à leurs yeux comme à ceux du public ».
Didier Falcand
 
Retrouvez cette information (et l’intégralité de la lettre) dans les Clés de la presse du 31 mars 2017
 
 

Les commentaires sur cet article :

Aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier !

Ajouter un commentaire :

Nom ou pseudo (obligatoire) :
E-mail :
Titre de votre commentaire :
Votre commentaire :
Recopiez l'image inscrite à l'écran (sécurité antispam) :

Haut de page

L'actualité des Clés de la presse

Le nouveau magazine des Clés de la presse est sorti

 
 
L’événement : spécial bilan presse
- Les recettes de la presse qui marche
- La diffusion et l’audience de la presse en 10 tableaux
- La digitalisation réussie des Echos
- Les raisons du succès de la marque l’Equipe
- Uni-éditions, en mode cocréation
- Le plaidoyer de François Mariet
- L’ACPM passe à l’offensive
- Notre reporter a participé à l’étude One premium

Le dossier : les médias montent au front sur la vidéo
- 2017, année de la vidéo
- La vidéo au cœur de la stratégie de Prisma média
- L’AFP TV en pleine croissance
- Le Figaro live, un nouveau terrain de jeu
- Ouest France mise sur les partenariats
- La Provence accélère
- La success story de Brut
- Youblive réinvente le direct
- Explicite, payant et indépendant

La tendance : le son, nouvel eldorado des pure-players
- L’émergence de nouveaux acteurs
- A chacun son modèle économique
- 3 nouveaux acteurs, 3 lignes éditoriales
- Un no man’s land juridique
 
 
 

En savoir plus ...

Découvrez les Clés de la presse

La lettre électronique
La lettre électronique
Le magazine ...
La lettre électronique