AccueilImprimerNous contacterAjouter aux favoris

Les priorités de Françoise Nyssen en matière d’éducation aux médias

Retour

Françoise Nyssen, ministre de la Culture, a profité des Rencontres culture numérique, organisées par ses services le 12 octobre à Radio France, pour rappeler que « le lien entre culture et éducation est au cœur de mon action » et qu’elle comptait travailler sur ces sujets en étroite collaboration avec son collège de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer. Notamment en matière d’éducation aux médias, avec trois axes prioritaires : la coopération, l’innovation et la formation.
 
Une conviction
« Le numérique est à la fois une chance immense et un réel défi », estime-t-elle, en parlant de révolution des supports et des usages. Pour elle, il permet aux jeunes de forger leur sens critique, même s’il faut aussi « adapter nos méthodes aux fake news ». Le digital pose aussi la question de la gratuité de l’information : « la production d’une information de qualité, sourcée, exigeante et diversifiée, a un coût, donc un prix », poursuit-elle.
 
Une méthode
Décidée à « généraliser l’éducation artistique et culturelle à 100% des élèves », Françoise Nyssen érige le partenariat en méthode de travail, que ce soit avec les collectivités territoriales ou les médias. « Les journalistes ont un rôle décisif à jouer », estime-t-elle en soulignant l’intérêt et la richesse des programmes de résidence (un journaliste vient intervenir dans une classe pendant plusieurs mois).
 
Ses priorités
Derrière ces partenariats et cette coopération, ses autres priorités résident dans l’innovation et la formation. Contrairement à la pratique de nombreux hommes politiques, elle n’envisage pas le lancement d’un vaste plan, « notre rôle est plutôt de connaître et valoriser ce qui se fait et soutenir ce qui fonctionne ». L’heure est à l’expérimentation au niveau local (avec l’aide aux médias de proximité par exemple) et à la formation de tous les intervenants, y compris les enseignants, car « la transmission est fondamentale », assure-t-elle.
Didier Falcand
 
Retrouvez cette information (et l’intégralité de la lettre) dans les Clés de la presse du 17 octobre 2017
 

Les commentaires sur cet article :

Aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier !

Ajouter un commentaire :

Nom ou pseudo (obligatoire) :
E-mail :
Titre de votre commentaire :
Votre commentaire :
Recopiez l'image inscrite à l'écran (sécurité antispam) :

Haut de page

L'actualité des Clés de la presse

Le nouveau magazine des Clés de la presse est sorti


 
 
   
L’événement : la ruée vers les podcasts
- La révolution des usages
- Les marques s’engouffrent dans la brèche
- Vers une mesure des performances de l’audio
- Elle mise sur le podcast comme vitrine du magazine
- Radio France teste le potentiel créatif du podcast
- Challenges multiplie les programmes scientifiques
- Europe 1 studio développe la production externe
- Un nouveau territoire journalistique pour Madame Figaro
- Prisma média se dote d’une structure ad-hoc

Le dossier : le grand Meccano de la presse française
- L’analyse de Jean-Clément Texier
- Ebra rationnalise à marche forcée
- Sipa Ouest-France revoit sa copie
- Le Figaro conforte sa stratégie digitale
- La Voix du nord vise les 10 000 abonnés numériques en 2019
- Prisma média ne jure que par l’innovation
- De bons résultats pour l’Equipe
- Le groupe le Monde résolument numérique
- L’avenir de Sud Ouest est digital
- Reworld média et Czech média invest, deux nouveaux acteurs de poids

L’entretien
Pourquoi Marie Claire s’engage

La tendance
Un peu d’ondes positives dans un monde complexe

L’enquête
Les 3 raisons des éditeurs d’être sur Snapchat discover
 
 
 

En savoir plus ...

Découvrez les Clés de la presse

La lettre électronique
La lettre électronique
Le magazine ...
La lettre électronique