AccueilImprimerNous contacterAjouter aux favoris

Pourquoi TF1 installe son Média lab Station F

Retour

Le groupe TF1 a lancé, le 8 février, le 30ème programme d’accélération de start-up de Station F, le plus grand campus de start-up du monde créé par Xavier Niel dans l’ancienne Halle Frayssinet, à Paris. Consacré aux médias, le Média lab TF1 se concentre sur la création, la production et la distribution de contenus. Visite guidée.
 
Un axe majeur de la transformation digitale de TF1
A son arrivée à la tête du groupe TF1, Gilles Pélisson a fait de la transformation digitale de l’entreprise sa priorité stratégique. « Nous avons d’abord commencé par l’adaptation de nos métiers historiques à la nouvelle donne digitale, évidemment multi-écrans, explique Olivier Abecassis, le directeur innovation et digital du groupe. Puis nous avons dû aller au-delà du replay, avec nos investissements dans Minutebuzz, notre partenariat avec Studio 71 dans les contenus et, plus récemment, la reprise, encore soumise aux autorités de la concurrence, d’Aufeminin. Mais ce n’était pas suffisant : il nous a fallu repenser la façon dont on travaille en interne et dont on interagit avec le monde extérieur. D’où nos échanges avec Facebook, Google, Snapchat ou Twitter, car il faut être capable de travailler avec des partenaires qui sont aussi des concurrents. Enfin, nous avons complété le dispositif avec l’incubation de start-up ».
 
A la recherche d’un lieu incarnant
Pendant deux ans, l’incubation de start-up s’est faite en interne, dans les locaux de TF1, « mais ce n’était pas satisfaisant, analyse Stéphanie Boissin, la directrice de l’innovation du groupe. Pour que l’accélération de start-up fonctionne, il faut réunir quatre facteurs clés : le besoin d’un lieu incarnant ; l’importance de se focaliser sur le média, notre cœur de métier ; la nécessité d’être concret dans la relation entre une start-up et le groupe ; et un accompagnement robuste, que nous menons avec BNP Paribas et les experts métiers de TF1 ». C’est logiquement que TF1 s’est rapproché de Station F, pour s’occuper de son programme sur les médias.
 
4 start-up sélectionnées
Le programme prévoyant l’accueil d’une dizaine de start-up pour deux sessions de six mois, quatre d’entre elles ont été sélectionnées pour le semestre à venir dans les domaines de la création, la production et la distribution de contenus. Il s’agit de PlayPlay, une solution technologique qui permet de produire simplement des contenus vidéo de qualité ; de Synchronzed, dont la plateforme permet de transformer tout programme audiovisuel en une expérience enrichie et personnalisée ; de Zenweshare, qui permet aux éditeurs de personnaliser leurs recommandations de contenu en ligne auprès de leurs visiteurs ; et de Nomalab, qui rassemble dans une interface Web tout le servicing pour les contenus audiovisuels échangés quotidiennement entre producteurs, catalogues et éditeurs TV ou vidéo à la demande.
Didier Falcand

Retrouvez cette information (et l’intégralité de la lettre) dans les Clés de la presse du 9 février 2018

 

Les commentaires sur cet article :

Aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier !

Ajouter un commentaire :

Nom ou pseudo (obligatoire) :
E-mail :
Titre de votre commentaire :
Votre commentaire :
Recopiez l'image inscrite à l'écran (sécurité antispam) :

Haut de page

L'actualité des Clés de la presse

4 clés pour comprendre la presse et les médias en 2018

Une formation incontournable sur l'univers de la presse

En savoir plus ...

Découvrez les Clés de la presse

La lettre électronique
La lettre électronique
Le magazine ...
La lettre électronique