AccueilImprimerNous contacterAjouter aux favoris

Havas optimiste sur les perspectives publicitaires de 2018

Retour

« Le début d'année 2018 s'annonce bien, malgré des volatilités mensuelles importantes. Avec un PIB en hausse de 1,9% et une reprise de la confiance des ménages, tous les espoirs sont permis, notamment sur le deuxième trimestre ». En ce début d’année, le groupe Havas fait preuve d’un bel optimisme pour le marché publicitaire. Dans leurs dernières prévisions, ses analystes tablent sur une croissance d’Internet et une belle résistance de la télévision. « Le second trimestre est bien orienté, estime Yves Del Frate, le directeur général du pôle média. Il offre de réelles opportunités d'émergence dans des environnements média de qualité ». Perspectives média par média.
 
Internet +9,1%
Internet est aujourd'hui le premier média du marché français avec environ 4 milliards d'investissement. L'année 2017 a été exceptionnelle avec une croissance de 12%, même si la grande majorité va vers Facebook et Google, non vers les médias. « En 2018, nous prévoyons une poursuite de la croissance mais à un rythme moins soutenu qu'en 2017 », estime le groupe.
Télévision +1,8%
« La télévision retrouve un certain dynamisme, avec des chiffres bien orientés. Le mouvement s'est enclenché au 2ème semestre 2017 et depuis, la demande est soutenue ». Une demande qui ne s’est pas ralentie depuis le mois de janvier. Dans son étude, Havas souligne que l'offre est en train de reprendre de la valeur avec une légère inflation sur certains espaces et formats, ce qui contribue à une revalorisation du coût GRP. Seul souci, « une petite faiblesse en termes d'audience pour les groupes TF1 et M6 au premier trimestre ». Mais elle ne semble pas avoir d'impact sur l'encombrement et les revenus publicitaires.
Affichage +1,5%
Après un début d'année 2017 compliqué en raison d'un effet base 2016 assez fort ; « 2018 démarre mieux malgré une volatilité mensuelle au premier trimestre, notent les auteurs de l’étude : janvier s'est avéré difficile, février a très certainement terminé en positif, mars semble être stable ». Le 2ème trimestre s'annonce plutôt bien avec une anticipation des réservations assez importante sur juin. Le digital semble plutôt bien orienté et devrait poursuivre sa montée en puissance.
Presse -7,6 %
« La baisse est toujours de mise mais semble ralentir », précise le groupe Havas. Les éditeurs ont du mal à endiguer les pertes sur le papier qui perdurent depuis plusieurs années. Le digital, malgré les efforts consentis pour opérer une transformation et un transfert des audiences, ne parvient pas encore à donner sa pleine mesure avec une volumétrie décevante et un CPM toujours bas. Mais « les diverses initiatives des éditeurs (plateformes data, audience planning, NDLR) sont sur la bonne voie pour retrouver de la valeur dans une optique à moyen terme ».
Radio -2,6 %
2017 s'est avérée problématique pour la radio avec une demande fluctuante et une publicité qui n'a pas profité des élections. « Le média est entré dans une phase de retrait avec une légère perte de valeur en 2017 », souligne Havas. L'année 2018 est incertaine ; le début d'année n'est pas bien orienté et le deuxième trimestre poursuit la tendance 2017.
Arnaud Blanc
 
Retrouvez cette information (et l’intégralité de la lettre) dans les Clés de la presse du 24 avril 2018
 

Les commentaires sur cet article :

Aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier !

Ajouter un commentaire :

Nom ou pseudo (obligatoire) :
E-mail :
Titre de votre commentaire :
Votre commentaire :
Recopiez l'image inscrite à l'écran (sécurité antispam) :

Haut de page

L'actualité des Clés de la presse

4 clés pour comprendre la presse et les médias en 2018

Une formation incontournable sur l'univers de la presse

En savoir plus ...

Découvrez les Clés de la presse

La lettre électronique
La lettre électronique
Le magazine ...
La lettre électronique