AccueilImprimerNous contacterAjouter aux favoris

Ouest France en grève après l’annonce d’un plan de réorganisation

Retour

Moins d’un an après le décès de François-Régis Hutin, le groupe Sipa-Ouest France a présenté, le 13 septembre, aux partenaires sociaux sa vision à dix ans, qui passe notamment par un renforcement des synergies entre les rédactions de Ouest-France, du Courrier de l’ouest, du Maine libre et de Presse océan, « avec la volonté d’avancer vers la mise en commun de moyens, de compétences et de contenus afin de conforter le développement et le modèle économique du groupe ». Le plan, qui décrit assez précisément les pistes envisagées, prévoit 70 suppressions de postes et la fermeture de rédactions locales. Les organisations syndicales appellent déjà à la grève.
 
70 suppressions de postes
Elaboré depuis plusieurs mois, le projet de réorganisation est assez détaillé, département par département, et titre par titre. Dans le Maine-et-Loire, la Sarthe et la Loire atlantique, les journaux vont mutualiser les contenus liés aux informations locales et départementales. Résultat, une partie des articles élaborés par le Courrier de l’ouest en Maine-et-Loire ou le Maine libre dans la Sarthe serait reprise par Ouest-France. En Loire atlantique, ce sont les contenus locaux et départementaux de Ouest-France qui seraient repris par Presse océan. Dans le Finistère, Ouest-France réduirait ses moyens rédactionnels en adaptant la pagination de ses éditions et en misant sur le numérique.
 
Les priorités éditoriales
A l’issue du processus de redéploiement, les quatre quotidiens contribueraient ensemble à la création des contenus numériques du groupe, dans une logique commune d’information en temps réel (Web first). Pour Ouest-France, les synergies pourraient permettre un renforcement des effectifs dans vingt-sept rédactions locales et au sein de la rédaction parisienne. Le journal envisage aussi l’ouverture d’un bureau à Bruxelles, le renforcement de son pôle d’informations générales pour développer l’investigation, et la création de postes d’animateurs de communauté (social media manager et community manager). A l’horizon 2020, le groupe vise une audience de 5 millions de lecteurs par jour et plus de 500 millions de pages vues par mois dans son écosystème numérique.
 
Des appels à la grève chez les organisations syndicales
Les organisations syndicales n’ont mis que quelques heures pour réagir, en exprimant du scepticisme et de l’inquiétude. « La direction fait fausse route et met le journal en danger », estiment-elles, appelant l’ensemble des salariés à cesser le travail immédiatement. Les rédactions de Ouest-France du Maine-et-Loire et de la Sarthe ont déjà déposé des motions de défiance, évoquant « un énorme choc psychologique ».
Didier Falcand
 
Retrouvez cette information (et l’intégralité de la lettre) dans les Clés de la presse du 14 septembre 2018
 

Les commentaires sur cet article :

Aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier !

Ajouter un commentaire :

Nom ou pseudo (obligatoire) :
E-mail :
Titre de votre commentaire :
Votre commentaire :
Recopiez l'image inscrite à l'écran (sécurité antispam) :

Haut de page

L'actualité des Clés de la presse

Le nouveau magazine des Clés de la presse est sorti


 
 
   
L’événement : la ruée vers les podcasts
- La révolution des usages
- Les marques s’engouffrent dans la brèche
- Vers une mesure des performances de l’audio
- Elle mise sur le podcast comme vitrine du magazine
- Radio France teste le potentiel créatif du podcast
- Challenges multiplie les programmes scientifiques
- Europe 1 studio développe la production externe
- Un nouveau territoire journalistique pour Madame Figaro
- Prisma média se dote d’une structure ad-hoc

Le dossier : le grand Meccano de la presse française
- L’analyse de Jean-Clément Texier
- Ebra rationnalise à marche forcée
- Sipa Ouest-France revoit sa copie
- Le Figaro conforte sa stratégie digitale
- La Voix du nord vise les 10 000 abonnés numériques en 2019
- Prisma média ne jure que par l’innovation
- De bons résultats pour l’Equipe
- Le groupe le Monde résolument numérique
- L’avenir de Sud Ouest est digital
- Reworld média et Czech média invest, deux nouveaux acteurs de poids

L’entretien
Pourquoi Marie Claire s’engage

La tendance
Un peu d’ondes positives dans un monde complexe

L’enquête
Les 3 raisons des éditeurs d’être sur Snapchat discover
 
 
 

En savoir plus ...

Découvrez les Clés de la presse

La lettre électronique
La lettre électronique
Le magazine ...
La lettre électronique