AccueilImprimerNous contacterAjouter aux favoris

Google engage le bras de fer avec les éditeurs français

Retour

Bien décidé à ne pas rémunérer les éditeurs de presse pour l'affichage d'extraits de leurs articles, photos et vidéos, malgré la transposition en droit français de la directive sur les droits voisins qui doit s'appliquer dans quelques semaines, Google a entamé, le 25 septembre, un nouveau bras de fer en annonçant que le moteur de recherche n’affichera plus, le 24 octobre, dans ses résultats que le titre des articles de presse et leurs URL, sans la photo d’illustration ni les quelques lignes extraites des articles, qui permettent à l’internaute de décider quel résultat correspond le plus à ce qu’il recherche. À la place apparaîtra la mention « Aucune information n’est disponible pour cette page ». Parallèlement, les éditeurs qui souhaitent conserver photos et textes explicatifs devront le demander à Google… et renoncer à toute rémunération.
Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette annonce, qui détourne délibérément l’esprit de la loi, a fait bondir les acteurs du marché français. A commencer par le ministre de la Culture, Franck Riester, qui a jugé cette proposition « inacceptable ». Pour lui, l'instauration d'un droit voisin doit permettre un juste partage de la valeur produite, au bénéfice des plateformes, par les contenus de presse ». De son côté, l’Alliance de la presse d’information générale, qui regroupe tous les éditeurs de presse quotidienne et de presse hebdomadaire régionale, s’est dite atterrée. « Cette décision, qui n’a donné lieu à aucun échange ni aucune concertation, apparaît comme un véritable contournement de l’esprit de la loi française et plus largement de la directive européenne. Elle marque, encore une fois, la volonté de Google de ne pas respecter les règles et d’abuser de sa position dominante pour imposer sa propre loi ». Les discussions qui devaient réunir prochainement les représentants de la presse d’un côté, et ceux de Google de l’autre, s’annoncent compliquées.

Retrouvez cette information (et l’intégralité de la lettre) dans les Clés de la presse du 27 septembre 2019

 

 

Les commentaires sur cet article :

Aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier !

Ajouter un commentaire :

Nom ou pseudo (obligatoire) :
E-mail :
Titre de votre commentaire :
Votre commentaire :
Recopiez l'image inscrite à l'écran (sécurité antispam) :

Haut de page

L'actualité des Clés de la presse

Le nouveau magazine des Clés de la presse est sorti

 
 
   

Un événement de 14 pages sur le paradoxe de la presse
La presse traverse, avec la crise sanitaire et la liquidation judiciaire de Presstalis, l’une des pires périodes de son histoire. Paradoxalement, les marques de presse n’ont jamais été aussi puissantes, comme le montrent les premiers chiffres de la nouvelle étude d’audience, dévoilés fin juin par l’ACPM.

Une enquête de 22 pages sur l'audio dans la presse et les médias
La presse, et les médias en général, se sont lancés dans l’aventure des podcasts. Ces nouveaux contenus, adaptés à l’écoute en mobilité et hyper-distribués sur les applications d’écoute, sont un bon moyen de séduire et fidéliser les utilisateurs.
 
Un grand entretien de 9 pages avec Eric Fottorino
Depuis 2014, année de lancement du 1, l’ex-directeur du Monde n’a eu de cesse de promouvoir un journalisme à rebours de l’immédiateté du numérique, dénué de publicité. Dans un contexte de crise post-Covid-19, il part en guerre contre un adversaire de taille, Presstalis, dont la faillite a entraîné de graves conséquences dans la distribution de la presse, mais il continue de croître dans l’innovation éditoriale. Après le 1, America et Zadig, il vient de lancer Légende.
 
La tendance du moment dans les médias
La crise de confiance pousse les médias à inviter le public dans la fabrique de l’info, avec un maître-mot : la transparence. Un challenge pour les rédactions qui innovent pour créer un lien nouveau avec leur public.
 
 
 

En savoir plus ...

Découvrez les Clés de la presse

La lettre électronique
La lettre électronique
Le magazine ...
La lettre électronique