AccueilImprimerNous contacterAjouter aux favoris

Voici attaque le déconfinement avec une nouvelle formule

Retour

Après avoir basculé en mensuel son magazine people, le groupe Prisma a relancé Voici en kiosques dans son rythme hebdomadaire habituel le 7 mai. Ce retour à la normale se poursuit le 19 juin avec le lancement d’une nouvelle formule, dont les contours précis sont encore tenus secrets. Plus moderne, ludique, avec un ton humoristique réaffirmé, le magazine people continuera de revendiquer une ligne éditoriale de plaisir, de mode, de beauté et de légèreté. Nouveauté à retenir de ce lancement : une nouvelle rubrique de « story », racontant les coulisses d’un grand événement de manière plus rédigée et approfondie, en complément de contenus plus courts, rapides et illustrés. « L’idée est d’accompagner les lecteurs toute la semaine, avec des temps de lecture différents, ce que nous ne faisions pas avant en dehors des dossiers de couverture en trois pages maximum, nous dévoile Marion Alombert, rédactrice en chef de Voici depuis près de dix ans. En plus d’une lecture à picorer, nous souhaitons proposer du temps plus long, de l’actualité plus froide, afin de développer une offre éditoriale complète. »
Cette nouvelle formule a bien sûr pour but d'enrayer la baisse de la diffusion France payée du titre, en recul de 7,32% l'an dernier, à 205508 exemplaires écoulés chaque semaine en moyenne, avec des baisses plus fortement marquées en points de vente (-13,71 %). Ce recul des ventes a accéléré la stratégie de diversification du titre, tant en termes de développement numérique que de nouveaux projets événementiels. En premier lieu, Prisma parvient à compenser la baisse du print avec la publicité digitale, notamment via la programmatique ou la vidéo en opérations spéciales. « En avril, nous avons atteint 62 millions de visites, 108 millions de pages vues et 75 millions de vidéos vues, ce qui est dans la veine de nos scores précédents, il n’y a pas eu d’effet confinement énorme », précise Marion Alombert.
Autre piste stoppée en plein vol par le Covid : la Scène Voici, un projet de salle dans la rédaction à Gennevilliers lancé en janvier 2019 et rassemblant des humoristes en spectacle devant un public d’une cinquantaine de personnes. Enregistrées et diffusées en direct, ces voix de l’humour ont rapidement adhéré au projet, à commencer par Tony Saint Laurent, Elisabeth Buffet et Geneviève Morissette. « Ces événements gratuits ont donné lieu à des projets de spots TV pour l’association le Rire médecin, ajoute Marion Alombert. Cela nous permet de nous engager différemment, mais aussi de développer des opérations spéciales, à la manière d’Yves Rocher qui a maquillé Elodie Poux lors de son passage sur scène. » Le confinement a contraint les équipes de rédaction de réfléchir à de nouvelles manières de développer cette image dans l’événementiel, à travers des projets d’expression digitale à la rentrée, quand les artistes auront repris leur spectacle et leur promotion.


Retrouvez cette information
(et l’intégralité de la lettre)
dans les Clés de la presse du 2 juin 2020

 

 

 

Les commentaires sur cet article :

Aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier !

Ajouter un commentaire :

Nom ou pseudo (obligatoire) :
E-mail :
Titre de votre commentaire :
Votre commentaire :
Recopiez l'image inscrite à l'écran (sécurité antispam) :

Haut de page

L'actualité des Clés de la presse

Le nouveau magazine des Clés de la presse est sorti

 
 
   

Un événement de 14 pages sur le paradoxe de la presse
La presse traverse, avec la crise sanitaire et la liquidation judiciaire de Presstalis, l’une des pires périodes de son histoire. Paradoxalement, les marques de presse n’ont jamais été aussi puissantes, comme le montrent les premiers chiffres de la nouvelle étude d’audience, dévoilés fin juin par l’ACPM.

Une enquête de 22 pages sur l'audio dans la presse et les médias
La presse, et les médias en général, se sont lancés dans l’aventure des podcasts. Ces nouveaux contenus, adaptés à l’écoute en mobilité et hyper-distribués sur les applications d’écoute, sont un bon moyen de séduire et fidéliser les utilisateurs.
 
Un grand entretien de 9 pages avec Eric Fottorino
Depuis 2014, année de lancement du 1, l’ex-directeur du Monde n’a eu de cesse de promouvoir un journalisme à rebours de l’immédiateté du numérique, dénué de publicité. Dans un contexte de crise post-Covid-19, il part en guerre contre un adversaire de taille, Presstalis, dont la faillite a entraîné de graves conséquences dans la distribution de la presse, mais il continue de croître dans l’innovation éditoriale. Après le 1, America et Zadig, il vient de lancer Légende.
 
La tendance du moment dans les médias
La crise de confiance pousse les médias à inviter le public dans la fabrique de l’info, avec un maître-mot : la transparence. Un challenge pour les rédactions qui innovent pour créer un lien nouveau avec leur public.
 
 
 

En savoir plus ...

Découvrez les Clés de la presse

La lettre électronique
La lettre électronique
Le magazine ...
La lettre électronique