AccueilImprimerNous contacterAjouter aux favoris

« Good morning la presse est une première mondiale »

Retour

Destinée aux jeunes professionnels des agences médias, la formation Good morning la presse débutera en mars et se terminera en novembre, avec un examen final. L’ACPM, à l’initiative du projet, mise sur 200 à 300 participants pour cette première édition. Stéphane Bodier, son vice-président, est enthousiaste.
 
Les Clés de la presse. Quelle était l’idée de départ de Good morning la presse ?
Stéphane Bodier. Cette formation est née d’une demande conjointe des présidents d’agences médias, de toutes tailles, et des éditeurs, de faire découvrir la presse aux jeunes professionnels des médias, car c’est un média qu’ils connaissent moins bien. L’idée est de créer de l’appétence, de fournir une culture générale de la presse aux jeunes de moins de 35 ans. C’est une première mondiale : tout un média, la presse, investit pour former la nouvelle génération. Totalement gratuite, cette formation est financée en totalité par l’’ACPM, à travers les éditeurs membres. Cela correspond à un investissement de près de 200 000 euros. Elle est ouverte à tous les jeunes professionnels des agences médias, agences de communication, et même des régies.
Comment avez-vous élaboré les programmes ?
S.B. Nous avons décidé de construire cette formation avec ces jeunes. Grâce aux présidents d’agences et à leurs RH, nous en avons réuni une trentaine et réfléchi à cette formation, créée totalement sur-mesure. Nous nous sommes aperçus qu’ils ont envie d’apprendre ce que nous, en tant que passionnés de presse et de médias, avions envie de leur enseigner : l’histoire de la presse, la répartition des familles de presse, le métier de journaliste… Il y aura des cours d’histoire, d’économie des médias, de culture générale de la presse. Nous aborderons les grands thèmes comme la transformation numérique. Ils assisteront à des conférences de rédactions, iront visiter des imprimeries. Car si la formation est délivrée en e-learning, il y aura aussi quelques temps forts physiques.
Quelle forme prendra donc la formation ?
S.B. Nous sommes arrivés à la conclusion que les jeunes veulent apprendre en faisant. Nous avons donc conçu la formation en test and learn. Par exemple, lorsqu’ils iront assister à une conférence de rédaction au Figaro, ils devront proposer quel sera le chemin de fer du journal du lendemain. Sur la forme, pas de cours théorique ni de powerpoint. Grâce à nos partenaires 360 learning et Make u learn, la formation sera délivrée sur Facebook et en vidéo, accessible sur smartphone. Par exemple, Patrick Eveno, historien des médias, vient de terminer le tournage de modules vidéo sur l’histoire des médias : qu’est-ce que la loi Bichet, pourquoi y a-t-il autant de magazines en France… Pour chaque séquence, toutes les familles de presse présentes à l’ACPM sont représentées. Tout au long de la formation, des quizz, QCM et jeux évaluent les participants. La formation leur prendra environ 30 minutes par semaine.
Comment les agences ont-elles reçu votre projet ?
S.B. Elles ont apprécié que nous leur proposions de construire les programmes avec elles. Et elles y trouvent aussi un bénéfice : si leur personnel monte en compétence, en termes de culture générale et de culture de la presse, il sera également plus à l’aise avec leurs clients.
Quel est l’objectif pour la presse, à long terme ?
S.B. A court terme, nous souhaitons délivrer la culture de la presse aux professionnels d’agences médias. Mais à long terme, en les formant mieux, l’objectif est de faire en sorte que les parts de marché publicitaires remontent.
Propos recueillis par Justine Cantrel
 
Retrouvez cette information (et l’intégralité de la lettre) dans les Clés de la presse du 10 février 2017
 
 

Les commentaires sur cet article :

Aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier !

Ajouter un commentaire :

Nom ou pseudo (obligatoire) :
E-mail :
Titre de votre commentaire :
Votre commentaire :
Recopiez l'image inscrite à l'écran (sécurité antispam) :

Haut de page

L'actualité des Clés de la presse

TBS renforce ses équipes commerciales

Société d’ingénierie et de services dédiée à l'univers de la communication, spécialisée dans le développement et la mise en œuvre de CRM et de base de données, TBS renforce son équipe commerciale avec le recrutement de deux commerciaux pour son produit LeFAC.com. 

En savoir plus ...

Découvrez les Clés de la presse

La lettre électronique
La lettre électronique
Le magazine ...
La lettre électronique