AccueilImprimerNous contacterAjouter aux favoris

Comment Science & vie repart à la conquête de ses lecteurs

Retour

Cinq ans après la dernière évolution, Science & vie lance, le 24 janvier, une nouvelle formule marquée une maquette plus haut de gamme, un chemin de fer facilité, un logo simplifié et un gros effort sur l’iconographie et l’infographie. L’objectif de Mondadori : stabiliser sa diffusion France payée, en recul de 6,8% en 2016-2017, selon l’ACPM, à 238 178 exemplaires.
 
Le constat
Devant la baisse de la diffusion France payée de Science & vie, passée selon l’ACPM de 273 472 exemplaires en 2013 à 238 178 exemplaires en 2016-2017, Mondadori a lancé une grande enquête auprès de ses lecteurs. « Celle-ci a fait émerger beaucoup de problèmes de forme et quelques interrogations sur le fond, comme un besoin de se réancrer dans le quotidien et d’être plus branché sur l’évolution de la société », nous explique Vincent Cousin, directeur délégué de l'ensemble de la famille des publications Science & vie. C’est pourquoi le nouveau magazine, en kiosque le 24 janvier, marque « une vraie rupture ».
 
De gros changements
Les changements seront d’abord visuels, avec une maquette épurée et plus haut de gamme (avec davantage de blancs), de nouveaux visuels pédagogiques, un logo simplifié « et un gros effort en matière d’iconographie et d’infographies », précise Vincent Cousin. Mais c’est sur le fond, sur l’approche éditoriale, que Mondadori a concentré ses efforts. « Le monde du XXIème siècle est très différent de celui d’il y a vingt ans, poursuit-il. A un moment où les lecteurs sont surinformés, ils ont besoin de davantage de décryptage, d’explications ». Résultat, le chemin de fer est facilité, et le balisage journalistique renforcé. Une section Science et société de 25 pages est créée pour répondre à cette attente et « être plus proche de nos lecteurs ».
 
Les objectifs
Avec cette nouvelle formule, Mondadori espère « casser la dynamique de baisse de diffusion », reconnaît Vincent Cousin, pour qui « une stabilisation serait un grand pas ». L’effort portera beaucoup sur les abonnés, qui représentent les trois quarts de la diffusion, mais les ventes au numéro (le dernier quart) ne seront pas négligées. Parallèlement, la rédaction continuera d’investir dans le numérique, qui a fait l’objet d’une relance ces derniers mois avec le lancement d’une nouvelle application l’été dernier et d’une newsletter en novembre. Et ça marche : « l’application a plus de succès que le site, avec 2 millions de visites mensuelles », tient à souligner Vincent Cousin.
Didier Falcand
 
Retrouvez cette information (et l’intégralité de la lettre) dans les Clés de la presse du 23 janvier 2018
 

Les commentaires sur cet article :

Aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier !

Ajouter un commentaire :

Nom ou pseudo (obligatoire) :
E-mail :
Titre de votre commentaire :
Votre commentaire :
Recopiez l'image inscrite à l'écran (sécurité antispam) :

Haut de page

L'actualité des Clés de la presse

Le nouveau magazine des Clés de la presse est sorti

 
 
L’événement : les médias débarquent dans l’e-sport
Webedia part à la conquête du monde. « L’audience de l’e-sport est massive et intéressante », selon Laurent Michaud (Idate). L’Equipe mise sur les contenus. La Provence s’intéresse aux événements. Le groupe AB se lance dans la diffusion des jeux Blizzard. Melty parie sur Snapchat. Canal + veut s’inscrire dans la culture gaming. Bein sports compte sur la cohérence de la marque Ligue 1. TF1 diversifie ses activités.

Le dossier : le classement des 50 premiers éditeurs de presse en France
L’analyse de Jean-Clément Texier. La restructuration d’Ebra en marche. Le Figaro fait de la vidéo une priorité. La stratégie de Ouest France pour monétiser ses contenus sur le Web. La feuille de route de Bayard. Lagardère active dans le dur. L’Equipe de retour. Un nouveau départ pour les Echos-le Parisien. Le Monde accélère sur les réseaux sociaux. Infopro digital ne ralentit pas.

Le portrait
Gwendoline Michaelis, directrice du pôle Premium de Prisma média

La tendance
La presse cuisine, un marché encombré mais dynamique

Le reportage : Nantes, le rendez-vous de l’info locale
Les 7 conseils du Temps pour innover dans un lab. 4 incontournables pour une veille efficace. Ce qu’il ne faut pas faire en datavisualisation. Comment Ouest France et Sciences po Rennes ont fact-checké la présidentielle. Les 3 règles de TV Rennes pour repenser ses modes de diffusion. Adapter ses vidéos sur Facebook. Filmer avec des moyens légers. Les fondamentaux pour créer son média sur Twitter. 6 outils innovants à tester.
 
 

En savoir plus ...

Découvrez les Clés de la presse

La lettre électronique
La lettre électronique
Le magazine ...
La lettre électronique