AccueilImprimerNous contacterAjouter aux favoris

L’Autorité de la concurrence favorable à moins de contraintes dans l’audiovisuel

Retour

L’Autorité de la concurrence a appelé le gouvernement, dans un avis publié le 21 février, à « desserrer les contraintes » qui pèsent sur les chaînes de télévision françaises afin qu'elles puissent concurrencer de manière plus équitable les plateformes comme Netflix ou Amazon. Saisie pour avis dans le cadre de la préparation de la réforme de l'audiovisuel, l’Autorité de la concurrence préconise notamment d'ouvrir la publicité télévisée aux secteurs interdits (cinéma, édition, campagnes promotionnelles de la grande distribution) et de permettre la publicité adressée.

 

Un vrai succès pour les opérateurs TV qui militent en ce sens depuis longtemps. Le Syndicat national de la publicité télévisée (SNPTV) a d’ailleurs immédiatement salué ces recommandations. En revanche, les autres médias (la presse, l’affichage et la radio voient d’un très mauvais œil cette annonce. L’an dernier, la Fédération nationale de la presse d'information spécialisée (FNPS), la Fédération de la presse périodique régionale (FPPR), l'Union de la publicité extérieure (UPE), le Syndicat des radios indépendantes (Sirti), le Syndicat de la presse quotidienne nationale (SPQN), le SEPM marketing et publicité, les radios du groupe Lagardère et l'Union de la presse en région (Upreg) avaient déjà exprimé leur opposition à de nouveaux assouplissements au régime juridique de la publicité à la télévision. « Depuis de nombreuses années, le marché publicitaire connaît un recul inquiétant. C'est ainsi que, de 2000 à 2016, les recettes publicitaires des médias historiques ont diminué de 27 %, rappelaient-ils. Durant cette même période, la télévision a été épargnée par cette baisse. Tout nouvel assouplissement au seul bénéfice de la télévision aurait immanquablement des conséquences. Dans la conjoncture extrêmement tendue que nous traversons, il menacerait la santé, voire la survie, de nos médias et des emplois associés, ainsi que leur contribution évidente au pluralisme de l'information et à la richesse du paysage médiatique et culturel dans notre pays ».
 
Retrouvez cette information (et l’intégralité de la lettre) dans les Clés de la presse du 26 février 2019
 

Les commentaires sur cet article :

Aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier !

Ajouter un commentaire :

Nom ou pseudo (obligatoire) :
E-mail :
Titre de votre commentaire :
Votre commentaire :
Recopiez l'image inscrite à l'écran (sécurité antispam) :

Haut de page

L'actualité des Clés de la presse

Vous voulez tout savoir sur la stratégie des régies presse en 2019 ?

Il reste quelques places pour la formation que les Clés de la presse organise, le 29 mai à Paris, sur cette thématique.

En savoir plus ...

Découvrez les Clés de la presse

La lettre électronique
La lettre électronique
Le magazine ...
La lettre électronique